Une Question ? Un projet ?
Entrez votre email pour télécharger la plaquette Agence'O.
Un projet ?
Contactez-nous

Les intégrales 2018 à ne pas manquer

Les intégrales 2018 à ne pas manquer

A chaque année ses intégrales, qui nous permettent de nous replonger avec bonheur dans certains grands classiques de la Bande Dessinée.

Découvrez notre sélection 2018.

1.L’Histoire des 3 Adolf

(Osamu Tezuka - Delcourt/Tonkam)

A l’occasion du 90ème anniversaire d’Osamu Tezuka, Delcourt et Tonkam Seinen nous proposent de magnifiques rééditions en intégrales de ses oeuvres phares.

3adolfs

Hitler est au pouvoir depuis 3 ans, les jeux olympiques de 1936 sont l'avènement de sa dictature. Soheï Togué, journaliste sportif, à Berlin pour couvrir les JO, découvre que son frère - en possession de documents prouvant qu’Hitler avait 1/8ème de sang Juif - a été assassiné par la Gestapo.

A la recherche des meurtriers de son frère, Soheï croisera la route de deux jeunes enfants allemands vivant au Japon et tous 2 prénommés Adolfs - l’un est juif, fils de pâtissier ; l’autre est le fils d’un diplomate nazi et d’une japonaise. Ils sont les meilleurs amis du monde jusqu’à ce que la politique d’un troisième Adolf leur fasse prendre des chemins opposés.

Adolf Kamil, Adolf Kaufmann, Adolf Hitler. 3 destins qui vont s’entrecroiser pour finalement se briser.

A la fois fiction géopolitique et thriller historique, L’histoire des 3 Adofs dénonce sans tabou le rôle du Japon dans ce conflit. Il nous plonge dans l’horreur de la guerre vue du Japon, la douleur de son peuple, le fossé entre les choix imposés par les dirigeants d’un pays et les conséquences subies par ses citoyens.

Tezuka traite également avec une grande finesse le conditionnement exercé sur les jeunes par le système nazi, les dérives du patriotisme, les relations père-fils… Une spirale de haine et de vengeance allant des Jeux olympiques de 1936 au conflit israélo-palestinien.

Une oeuvre de plus de 30 ans, mais néanmoins contemporaine.

2. Demon

(Jason Shiga - Cambourakis)

Jimmy Lee est un homme plutôt insipide jusqu’au jour où il décide de se suicider dans une banale chambre de motel. Pendaison, médicaments, arme à feu… toutes ses tentatives sont vouées à l’échec.

demon

Jimmy se réveille après chacune de ses tentatives de suicide - rêve ou réalité ? Force lui est de constater que Dieu lui joue un mauvais tour. Quelques essais supplémentaires et une approche cartésienne du phénomène lui font comprendre qu’il prend possession du corps le plus proche.

Ce serait un sacrilège de vous en dire plus… Demon est inclassable : thriller improbable, road movie, scientifiques fous. A grand renfort d’impertinence et humour grinçant, Jason Shiga nous embarque dans un labyrinthe de projets scientifiques extravagants, meurtres de masse, chasse à l’homme… le tout porté par un style graphique minimaliste et dynamique qui fonctionne à merveille.

Tous les ingrédients sont là pour nous tenir en haleine et nous emmener de rebondissement en rebondissement.

Si vous aimez l’absurde et le second degré, Demon est fait pour vous.

3. Monkey Bizness

(El Diablo / Pozla - Ankama)

“Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.” Charles Darwin

monkeybizness

Los Animales. 2254.
L’espèce humaine a finalement réussie à s’autodétruire, le monde appartient désormais aux animaux. On aurait pu croire qu’eux seraient moins cons et arriveraient à vivre en paix, mais non. Il s’agit encore et toujours de conserver sa place au sommet de la chaîne alimentaire.

Arnaque, banane et cacahuètes…

Un duo alcoolisé et décérébré - Jack Mandrill le babouin et Hammerfist le gorille -, un astronaute bodybuildé qui veut reprendre aux animaux le pouvoir qu’ils ont pris aux Humains sur terre… avec en sus flics et élus corrompus, drogue, alcool, dettes d’honneur et prostituées. Voici pour la trame de fond, âmes sensibles s’abstenir.

Les dialogues sont truculents, la mise en scène complètement bordélique. Accrochez-vous bien pour ne pas perdre le fil entre un passage par la secte du jambon doré, un séjour en prison au milieu des gangs et les tentatives pour échapper à un tueur à gage.

C’est trash, c’est drôle et déjanté. Une intégrale qui vaut son pesant de cacahuètes !

Coralie pour Agence'O.

Publié le